Prix d'instrumentation en Chimie-Physique

Doté de 1500 €

 

Créé en 2007 par la Division de Chimie Physique commune à

La Société Chimique de France et La Société Française de Physique

 

Ce prix récompense la personne ou l’équipe ayant réalisé une instrumentation innovante en Chimie Physique. L’innovation peut porter sur un nouveau concept, sur une astuce technique, une nouvelle application. Les retombées de l’innovation pour la communauté scientifique et économique de la physicochimie seront un des critères d’évaluation. Le jury  sera composé de professionnels de l’industrie et de la recherche. Il est souhaité qu'une personne au moins de l'équipe candidate soit membre de la SCF ou de la SFP.

​​​​​​​​

Lauréats 2020 :

 
 
 
2019 Olivier Alévêque et Eric Levillain (Université Angers)
2018 Alexandre Giuliani (Synchrotron SOLEIL) et Thomas Le Saux (Ecole Normale Supérieure)
2017 Jérôme Wenger, Stéphanie Vial (Institut Fresnel, Marseille)

2016 Jérémie Léonard (Université de Strasbourg) et Laurence Talini, Christian Frétigny, François Lequeux (UPMC, Paris)

2015 Frédéric Kanoufi, Gilles Tessier (Univ. Diderot, Paris) et Aurélien Bancaud (LAAS Toulouse)

2014 Christian Meny (IPCMS, Strasbourg) et Alexandra Sereda, Michael Canva,Julien Moreau, Emmanuel Maillart (Horiba Scientific)

2013 Uli Schmidhammer (Université Paris-Sud), Benoit Limoges et Damien Marchal (Université Paris Diderot)

2012 Jérome Polesel (CEA Saclay, DSM-IRAMIS)

2011 Jean-Michel André, Karine Le Guen et Philippe Jonnard (Université Pierre et Marie Curie)

2010 Christophe Pecheyran (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

2009 Alexandre Dazzi (Université Paris-Sud)

2008 Emmanuel Maisonhaute (ENS-UPMC, Paris)

2007 Michel Jouan (CNRS Ecole Centrale Paris)

D. Talaga et S. Bonhommeau

l’Institut des Sciences Moléculaires

Université de Bordeaux

Microscopies de diffusion en champ sombre et de diffusion Raman exaltée en réflexion totale interne couplées à la microscopie à force atomique

Deux chercheurs de l’Institut des Sciences Moléculaires de Bordeaux ont développé un instrument polyvalent permettant de réaliser, de manière colocalisée, non seulement de l'imagerie topographique par microscopie à force atomique et de diffusion Raman exaltée de surface (SERS), mais aussi de l’imagerie de diffusion Rayleigh en champ sombre (DRCS) en réflexion totale interne (RTI). Ceci a permis de caractériser le degré d’anisotropie de nanoparticules individuelles de métal noble et de le corréler à leur morphologie, à leur orientation et à l’intensité des signaux SERS associées aux molécules greffées à leur surface.

L’instrument permet également de réaliser de l’imagerie morphologique, chimique et structurale avec une résolution spatiale latérale nanométrique par spectroscopie Raman exaltée par effet de pointe (TERS) en RTI et de la détection moléculaire par SERS en RTI. Cette configuration expérimentale permet d’améliorer notablement l’intensité des signaux TERS et SERS détectés par rapport à un éclairement direct. L’extension de la technique TERS en RTI à des mesures en milieu liquide d’intérêt en biologie est maintenant envisagée.

 

Les Lauréats, D. Talaga (Ingénieur de recherche CNRS) et S. Bonhommeau (Maître de conférences – Université de Bordeaux) de l’Institut des Sciences Moléculaires (CNRS UMR5255), remercient la Division de Chimie Physique ainsi que les sponsors (Horiba, Physik Instrumente France et Schaeffer-tech) pour l’attribution du prix.

Référence : D. Talaga et al., Total internal reflection tip-enhanced Raman spectroscopy of cytochrome C, The Journal of Physical Chemistry Letters 2020, 11, 3835-3840 (DOI : 10.1021/acs.jpclett.0c00579).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now